Home

Ce n’est jamais une bonne idée de changer son plan de course 10 minutes avant le départ. Dimanche dernier, je courais mon troisième demi-marathon, le premier lors de la fin de semaine de course d’Ottawa. Je me suis entrainé tout l’hiver pour cette course. En avril, j’ai couru une « test run » pour voir où était rendu mon niveau de forme et j’ai fini avec un chrono de 1:41. Donc, je mettais beaucoup d’espoir de finir sous le 1:40 à Ottawa.

La semaine dernière, la météo commençait à m’inquiéter un peu, la température annoncée était chaude et humide. Je n’aime pas courir à la chaleur. J’établi donc mon plan de course en fonction de m’amuser et de maintenir un rythme pour faire une course autour de 1:44 avec une possibilité d’ouvrir la machine après le pont Alexandra (km 17). Un plan qui avait bien fonctionné en avril lors de la course Run for Reach.

Surprise, le matin de la course, tout le monde est fébrile et parle de la belle température. Il fait 14C, pratiquement pas de vent, quelques nuages, pas trop d’humidité. La température idéale pour courir un demi et un pb! « Donc pourquoi se retenir… Change ton plan et ouvre la machine en partant, ça serait super faire en bas de 1:40… » Disait la petite voix dans ma tête.

Le départ est donné à 9:00 tapant, je suis directement à côté du lapin de 1:35, je vais le suivre à distance jusqu’à ce que celui de 1:40 me rattrape. Je cours dans les bas 4:40/km. Tout va comme sur des roulettes jusqu’au musée de la guerre (km 13), là il commence à faire chaud (au feeling, je dirais autour de 20-22C et plus aucun nuage, l’humidex en prime). De plus on arrive à Hull, en plein centre-ville, où les édifice nous cachent du vent et on monte et on descend plus sur le prochain 1500m que depuis le début de la course. En tout cas, c’est l’impression que j’ai. Rendu là mon pace est autour de 4:48/km, encore dans le temps pour une bonne course.

Arrivée au point d’eau en face du Musée de l’histoire, c’est à ce moment que ça commence à mal aller. J’ai chaud et les jambes ne veulent plus avancer. Je prends un verre d’eau et une éponge à la table suivante. Ouf, ça me redonne la force d’affronter la montée du pont Alexandra et celle du Musée des beaux arts. Arrivée au km 17, ça ne va plus… Je n’ai pas le choix de marcher un petit 50m afin de reprendre mon souffle et baisser ma température corporelle. Je repars, ça va pas trop pire, c’est une pente descendante jusqu’au centre des congrès, ça aide. Je continue encore pour environ 2km, je cours à 5:30/km, ce n’est pas la fin du monde, mais le mental a lâché… Je marche pour la deuxième fois au km 19, encore une cinquantaine de mètres. Je regarde ma montre, je ne calcule plus très bien, mais il me semble que je peux finir proche de 1:44, mon objectif premier… Je repars (encore), je me convaincs que c’est une course que je suis venu faire, je dois courir peu importe la vitesse… Au 20ième km je rejoins mon cousin, il me dit qu’il est dans le même état que moi, je vais finir la course avec lui, le temps n’est plus important… J’aperçois alors un gentil monsieur qui arrose les gens avec son boyau d’arrosage, je traverse la rue pour en profiter, mais du même coup je perds Étienne.

Je ne regarde plus ma montre et ne sais plus combien il me reste à faire. Plusieurs coureurs me dépassent, c’est dur physiquement et mentalement… Je me mets à marcher pour la troisième fois, découragé… Quelques pas plus loin, un spectateur m’interpelle par mon nom (vive les dossards personnalisés), il me dit que je suis à 400m de la ligne d’arrivée et il m’encourage à finir en courant. On néglige souvent l’importance du support de la foule, mais ça marche! Je me remets à courir, merci monsieur!
Comme promis par mon supporteur inconnu, enfin l’arche d’arrivée, 1:46:16…

Probablement la course la plus dure que j’ai fait depuis que je me suis mis à la course. Je vais devoir travailler mon mental et me fixer des objectifs réalisable. On apprend de nos erreurs, la prochaine sera meilleure!

Advertisements

Un avis sur « Demi-marathon de la fin de semaine de course d’Ottawa »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s